Programmes activés à l’échelle communale

Toutes deux disposent d’un Programme Communal de Développement Rural (PCDR) approuvé par le Gouvernement wallon et en cours d’exécution. Le PCDR de Habay arrivera en 2011 au terme de ses dix années de vie. Les conventions passées avec la Région wallonne ont essentiellement porté sur la création de maisons de village, l’aménagement d’espaces publics dans plusieurs entités (Anlier, Marbehan). Le PCDR de Tintigny a cinq ans d’âge ; ses objectifs portent sur le renforcement du tissu économique communal par une valorisation des ressources, la mise en valeur du patrimoine naturel, la gestion du potentiel bois dans une logique économique locale et le développement d’un esprit identitaire au sein de la population. Deux conventions ont pour l’heure été passées avec la Région wallonne, relatives l’une à la création d’un centre de promotion et valorisation des produits locaux et d’un atelier rural, l’autre à la réhabilitation de venelles. Une troisième convention, en préparation, concerne la création d’une maison de village à Rossignol.

Toutes deux ont également établi un Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN), mais à des époques différentes : celui de Habay remonte à 1998, celui de Tintigny est en cours de finalisation.

En matière de logement chacune a élaboré un plan d’ancrage communal.

Par ailleurs, les deux communes se sont dotées d’une Commission Consultative d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité (CCATM). Mais aucune ne dispose d’un Schéma de structure.